Accueil | Blog | Maigrir et balance, apprenez à vous peser avant!
balance
balance

Maigrir et balance, apprenez à vous peser avant!

Vous l’avez sans doute rebalancemarqué. Dans un processus de perte de poids, la balance est votre ennemi le plus redoutable. C’est normal c’est le moyen le plus approprié pour contrôler votre poids et tester vos avancées.

Certaines personnes, qui suivent un régime ou un autre processus de perte de poids, ont tendance à passer plus de temps à monter sur leur balance, qu’à faire autre chose. Après chaque repas, leur premier reflexe est de se peser. Sauf que ça ne sert à rien, à part les décourager.

En principe, le poids est une donnée fluctuante. En d’autre terme, le poids d’une personne n’est jamais stable, il peut varier d’un à deux kilos tout le long d’une journée. Votre poids du matin n’est jamais le même que celui de midi et ne serait certainement pas le même quand vous allez vous coucher en fin de journée. Donc, si votre balance vous indique un poids plus élevé, ne vous affolez pas. Cela ne veut certainement pas dire que vous avez pris du poids. Ces chiffres ne reflètent en rien la réalité.

Beaucoup de gens luttent pour parvenir à perdre cinq kilos en l’espace de quelques semaines. Elles en font un défi au quotidien et ils persévèrent. D’autres, au contraire, après avoir commencer un processus accéléré au début, en espérant perdre plus de kilos dans un temps réduit, voient leur rythme se ralentir au fil du temps. Pourquoi, là où certains ont réussi, d’autres ont échoué?

Un usage fréquent de la balance et un suivi instantané des résultats réalisés, a un effet décourageant et décevant, voire frustrant. Ces sentiments négatifs deviennent une vraie entrave et un vrai handicap. C’est tout à fait compréhensible qu’après une longue journée de labeur, passée à travailler durement votre corps en essayant de ne consommer que le juste nécessaire d’aliments; découvrir que votre balance vous affiche une augmentation de poids d’un ou deux kilos, est inconcevable et inacceptable. Plus, c’est meurtrier.

2 kilos en quelques heures, ça n’a aucun sens! Vous n’y comprenez plus rien, et le désespoir commence à vous envahir.

On vous comprend.

Face à cette situation illogique, toute personne normale se sentira frustrée et se jettera sur le premier délice à portée de sa main, que ce soit chips, biscuits, cookies ou autre, pour se consoler. Mais ce que vous ne savez pas à ce stade, c’est que beaucoup de facteurs entrainent une fluctuation du poids.Votre balance n’y est pour rien et vous n’avez pas besoin de la changer, ni de la détruire (sic).

Pour vous aider à y voir clair, et comprendre pourquoi votre poids fluctue de cette façon, voici quelques mesures à respecter pour mieux utiliser votre balance.

Ne vous pesez jamais tout le temps!

Pour avoir une idée exacte et précise, et surtout réelle de l’évolution de votre poids, il faut se peser régulièrement une seule et unique fois par semaine, au même jour de chaque semaine et à la même heure, de préférence le matin. Par exemple, se peser chaque samedi à 8 heures du matin. Et à chaque fois que vous le faites, notez votre nouveau poids sur un support, un bloc note ou un agenda.

Après quatre semaines, et sur la base de vos notes, vous pourriez faire vos calculs pour déterminer votre perte de poids réelle, en soustrayant votre nouveau poids de celui du départ. Comme ça vous aurez une mesure précise de l’évolution de votre poids, et une idée exacte du progrès que vous avez accompli.

C’est la meilleure façon pour contrôler votre poids.

Ne vous pesez jamais après un événement occasionnel!

Ne vous pesez jamais après une soirée mouvementée ou une sortie au resto. Vous serez juste déçue.

Les plats servis dans les restaurants sont généralement très riches en sel, gras et sucre. C’est d’ailleurs ce qui distingue leur cuisine et lui donne un goût spécial et délicieux.

Mais sachez qu’il est pratiquement impossible de prendre du poids, suite à un seul repas copieux isolé.

Si vous insistez, malgré tout, à monter sur la balance, et que vous remarquerez une augmentation de votre poids, sachez que c’est dû au simple fait que votre volume de sang a augmenté suite aux quantités importantes de nourriture que vous avez consommées.

Certains aliments à forte teneur en sodium, provoquent des rétentions de fluides dans le corps, ce qui explique l’affolement de votre balance.

Ne sous-estimez pas l’apport des boissons liquides!

D’habitude, tout le monde croit à tort que les fluides n’ont aucun effet sur le poids, et que ce sont les aliments qui en sont responsables. Non, Mesdames, c’est faux! Prenez les liquides en compte!

C’est vrai qu’il est difficile de mesurer avec précision l’apport des boissons en calories.

Mais pour vous aider à avoir une idée approximative, sachez qu’un demi litre d’eau, équivaut à 450 g de poids. Donc, si vous venez de finir une grande bouteille de votre eau préférée, et que vous sautez sur votre balance, ne soyez pas surprise à la vue du chiffre affiché. Et croyez-nous, vous n’allez pas aimer le résultat.

Vous voilà entrain de vous affoler à nouveau.

Calmez-vous, ce n’est que de l’eau!

Sachez que notre corps est parfaitement conçu pour extraire ce dont il a besoin et excréter le reste. Ici, on ne parle que de boissons liquides bien sûr!

Contrairement, et si vous vous décidiez à réduire la quantité de boissons liquides à consommer pour mieux perdre du poids, vous allez être surprise par la réaction de votre corps. Paradoxalement, il va commencer à retenir ces fluides, et vous allez logiquement reprendre du poids par la suite. Donc, restez naturelle et ne forcez pas les faits!

La consommation de l’alcool est un facteur très important qui agit négativement sur la variation de votre poids. Tous genres confondus, l’alcool est un très mauvais allié pour perdre du poids. Il provoque des mictions fréquentes et augmente la température du corps et donc, provoque plus de transpiration.

Conséquence directe : une déshydratation du corps, qui le poussera à retenir plus de fluides. Et comme vous le savez, plus de rétention de liquide, veut tout simplement dire plus de poids.

Ça peut vous sembler contradictoire, mais si vous tenez à boire quelques verres d’alcool, essayer de contrer leur effet, en consommant en parallèle des boissons non-alcoolisées et sans caféine, comme l’eau par exemple. Ça permet de neutraliser ce déséquilibre provoqué par l’alcool.

N’évitez pas totalement la balance!

Avoir peur d’être déçue, ou craindre que cela n’agisse négativement sur votre processus de perte de poids, n’implique pas que vous devez cacher votre balance ou vous en débarrassiez catégoriquement.

Vous êtes assez responsable pour ne pas céder à l’envie qui vous ronge de vous peser à tout instant.

Se peser régulièrement, comme stipulé plus haut, n’a rien de négatif, au contraire c’est vivement recommandé. Si vous respectez les rendez-vous de pesage hebdomadaires, la balance, en vous permettant de constater vos progrès, est une motivation à part entière qui vous préserve d’échouer et vous incite à continuer de faire de votre mieux.

Selon des statistiques officielles, 75 pour cent des personnes qui ont réussi à perdre du poids et à maintenir leur nouveau résultat, y sont arrivées en se pesant régulièrement. Une étude récente a confirmé que les personnes qui se pèsent régulièrement, ont de fortes probabilités de maintenir leur poids et de ne pas en reprendre à l’avenir.

Qui a dit que maigrir et balance ne font pas bon ménage. Mesdames, votre balance est votre allié et non votre ennemi! Sachez en tirer profit!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*