Accueil | Blog | L’importance du suivi médical lors d’un régime hypocalorique
régime hypocalorique
régime hypocalorique

L’importance du suivi médical lors d’un régime hypocalorique

docteur aide maigrir

Si vous souhaitez suivre un régime hypocalorique pour perdre du poids, alors un suivi médicale s’impose car la restriction drastique et soudaine de l’apport calorique peut vous exposer à différents risques : carences alimentaires, fluctuations de la tension artérielle, modifications du transit intestinal, effets psychologiques variables et modifications de différentes fonctions du corps.

Pour contrôler les effets de votre régime et adapter la limitation de votre apport selon les réactions de votre organisme, vous devez vous faire suivre par professionnel de la santé spécialisé en nutrition.

Comment identifier un régime hypocalorique? Qui en a besoin? Et comment se passe le suivi médical?

Nous répondrons à toutes ces questions et bien d’autres à travers cet article.

Qu’est-ce qu’un régime hypocalorique ?

Egalement appelé « régime brûle-graisse », le régime hypocalorique force l’organisme à puiser son énergie dans ses propres réserves de graisse déjà disponibles. Cette méthode pour maigrir réduit l’apport énergétique en diminuant fortement la consommation de tous les aliments contenant du sucre ou de la matière grasse.

Ce type de régime vous permet de contrôler le rythme et la cadence de votre amaigrissement. Toutefois, un rythme trop élevé peut se révéler dangereux pour le bon fonctionnement de votre corps. Ce régime doit être adopté en respectant les limites de votre corps. Vouloir brûler les graisses en brûlant les étapes, aurait des répercussions nuisibles sur votre santé.

Réussir ce programme minceur exige une volonté de fer, de la discipline, de la force d’esprit et de la persévérance. Le  hic avec ce genre de régime, est que dès le retour à une alimentation normale, avec un maintien des anciennes mauvaises habitudes alimentaires, la personne reprend du poids à une vitesse incroyable. Ce point est à prendre en considération , si vous désiriez maintenir votre nouveau poids.

De plus, le risque de voir  se déclencher le mécanisme de défense du corps est fort envisageable. En fait, votre corps en réaction à la pénurie ressentie, va commencer à emmagasine les graisses de survie. Ainsi, tout aliment consommé, sera automatiquement transformé en graisses stockée par votre corps.
Par conséquent, le corps en sentant faible, va reprendre vite du poids même en ne mangeant que peu.

L’utilité d’une assistance médicale pour éviter les méfaits du régime hypocalorique

Si vous placez la barre haut, par exemple si votre objectif est de perdre plus de 10 kilos, l’encadrement d’un spécialiste diététicien ou nutritionniste est impératif pour éviter les risques liés à toute carence.
Une fois votre objectif atteint, il est important de faire un retour progressif vers une alimentation normale. Évitez un retour brusque pour éviter de produire un choc à votre organisme.

Pendant le régime, pratiquer des exercices physiques pour améliorer les résultats, est indispensable. Ils doivent être dictés par un spécialiste en la matière, pour éviter de dépenser vainement de l’énergie, et aussi pour éviter de surmener votre organisme. N’oubliez pas qu’avec ce régime, vos sources d’énergie sont très limitées.

Et tout au cours de cette diète, pensez à vous hydrater constamment. Buvez régulièrement et abondamment de l’eau, ça permet de brûler plus de graisse et de maintenir votre organisme en bonne forme. L’eau a aussi un effet de drainage, qui consiste à éliminer les toxines.

Comment se passe le suivi médical durant un régime hypocalorique?

Etape N°1

Décidez quel type de spécialiste de la nutrition vous désirez voir. Vous pouvez consulter un diététicien qui un professionnel du paramédical diplômé, expert en nutrition et alimentation ou un nutritionniste qui est un médecin spécialisé en nutrition. Si le premier peut vous administrer tous les conseils nécessaires pour évaluer le nombre de calories dont vous avez besoin et vous aider à choisir les aliments les plus adaptés à votre régime, le deuxième est le seul habilité à faire en plus le suivi de votre état de santé.

Etape N°2

Enregistrez tout ce que vous mangez pendant 3 jours dans un journal. C’est essentiel d’être honnête en écrivant les quantités exactes. Si vous cachez quelque chose, alors le nutritionniste ne pourra pas vous aider. Par la suite, le nutritionniste pourrait aussi vous demander de noter l’heure exacte à laquelle vous avez mangé et bu. Emmenez le journal de votre alimentation au nutritionniste et demandez-lui ce quels changements devriez-vous apporter à votre alimentation pour diminuer votre apport calorique.

Etape N°3

Votre nutritionniste vous demandera aussi de faire quelques analyses pour évaluer votre état de santé et pour situer certaines variables de votre organisme. Tout au long de votre régime, vous serez amené à refaire le même bilan pour voir si vous ne courez aucun risque en continuant de réduire vos calories.

Etape N°4

Selon votre état de santé et le régime hypocalorique que vous allez suivre, votre médecin établira un rythme de consultations pour faire le suivi de l’évolution de votre poids et adapter votre régime en fonction des changements des variables de votre organisme.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*