Accueil | Blog | 4 astuces pour démasquer les pilules pour maigrir arnaque

4 astuces pour démasquer les pilules pour maigrir arnaque

pilule pour maigrir arnaque

« Pilule miracle pour maigrir en une semaine! », « Faites fondre votre graisse sans effort ! », « Perdez 20 kilos en un mois !»
Ce sont là, quelques uns des slogans à caractère purement commercial, fruits d’une stratégie marketing, qui agit en inondant votre boite à lettre électronique de dizaine, voire de centaine de mails publicitaires faisant la promotion de certains sites de vente de produits et/ou suggérant des blogs sponsorisés.

Mais à vrai dire, c’est à mille lieux de la réalité. La quasi-majorité de ces pilules pour maigrir ne répondent pas à ces allégations. Pire encore, certaines peuvent causer des effets secondaires graves et irrévocables. Nombreux sont les produits pour perdre du poids, commercialisés sous forme de suppléments alimentaires 100% naturels, et qui contiennent en fait des ingrédients actifs ou des composants non soumis à des études cliniques sérieuses.

En général, les slogans et les promesses malhonnêtes sont facilement reconnaissables. Mais les professionnels de marketing savent ça, et  s’adaptent. Ils réussissent constamment à malmener des milliers, voire des millions de consommateurs par leur stratégie minutieusement élaborée.

Voici 4 astuces pour vous aider à démasquer les pilules pour maigrir arnaque. Lisez attentivement, retenez l’essentiel et appliquez !

Les premiers signes d’une pilule pour maigrir arnaque

La première escroquerie : promettre une perte de poids pour peu ou quasiment pas d’effort. L’arnaque peut se manifester en recommandant un régime inhabituel ou restrictif, des appareils d’exercice «révolutionnaires», ou encore des pilules miraculeuses qui peuvent à elles seules vous faire perdre du poids d’une façon spectaculaire et qui ne réclament aucun effort complémentaire.

Le succès de cette arnaque est facilement atteint, parce que les gens sont souvent attirés par des promesses de succès réalisable avec peu d’effort. De nombreuses pilules de perte de poids avancent qu’il est possible d’obtenir d’excellents résultats sans avoir recours à aucun exercice supplémentaire et sans même modifier vos habitudes alimentaires.

Souvent, le recours aux services payants de certaines figures connues ou certaines célébrités se fait pour mieux vendre les produits en question. Ce n’est pas méchant, mais sachez que ces personnes peuvent simplement avoir une physionomie corporelle différente de la votre ou un métabolisme plus important que vous. Certains témoignages n’évoquent pas les dispositifs complémentaires utilisés conjointement avec ces pilules, comme le régime alimentaire adopté et  l’exercice physique intense. Ça, on omet de vous le dire!

Dans le meilleur des cas, ces pilules pour maigrir arnaqueuses peuvent entraîner une perte temporaire de poids maintenue à court terme. Leur utilisation à long terme est très dangereuse.

Les vrais signes d’une pilule pour maigrir qui ne fonctionne pas

  • Les affirmations du fabricant manquent de preuves scientifiques à l’appui. Le manque de liens de causalité prouvé entre action des composants du médicament et les résultats promis;
  • La pilule est vendue en dehors des canaux de distribution commerciaux habituels et conventionnels.
  • La pilule vous promet une perte de poids sans effort et des résultats spectaculaires, un volume de kilos très grand et un délai d’action très réduit. «perdre 30 kilos en 30 jours» ou «perdre du poids en dormant ».
  • Les fabricants ne vous recommandent pas un suivi ou un encadrement médical, en particulier s’il faut suivre un régime hypocalorique en conjonction avec la pilule.
  • Les textes publicitaires utilisent des termes accrocheurs, genre miraculeuse, magique, révolutionnaire…etc.
  • Les fabricants prétendent qu’il s’agit d’un traitement pour remédier à un large éventail de maladies et de carences nutritionnelles. Ce champ d’action est uniquement et particulièrement réservé aux médicaments prescrits par les médecins. Il ne s’étend absolument pas aux suppléments alimentaires amincissants. Jamais un supplément ne remplacera un médicament. Faites la différence entre les deux!
  • Le fabricant exige de grandes avances, vous oblige à vous abonner à d’autres services ou à vous engager à long terme. L’absence de garantie est aussi un critère de taille à prendre en considération.

Protégez-vous contre les pilules amaigrissantes mensongères

  • Si ça vous semble trop beau pour être vrai, vous n’avez pas tort, c’est probablement le cas.
  • Rappelez-vous qu’il n’y a pas de pilule magique qui fera fondre les graisses en un clin d’œil. C’est logiquement impossible.
  • En cas de doute, n’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin ou de votre diététicien habituel.
  • Cherchez toujours des témoignages en dehors du site officiel du produit amaigrissant et le plus loin possible de sa compagne publicitaire. Cherchez de préférence dans des sites objectifs et neutres.
  • Lisez tous les termes et conditions de toute offre très soigneusement ; les offres gratuites réservent souvent de mauvaises surprises. Ne comptez pas sur les formules d’apparence trop « mielleuses ».

Comment faire pour choisir la bonne pilule pour maigrir?

Faites des recherches, beaucoup de recherche. Peu importe le temps que vous y consacrer, ce n’est jamais perdu. Cherchez les preuves qui peuvent appuyer les affirmations des fabricants. Ne comptez pas uniquement sur des témoignages de personnes présents sur le site du produit. Ce sont souvent des témoignages montés de toutes pièces et ces personnes sont rémunérées pour réaliser cette tâche.

Si vous pensez que vous êtes dans l’urgence de perdre du poids, vous devriez discuter des options possibles avec un professionnel de la santé, de préférence un diététicien ou pourquoi pas votre médecin généraliste. Ils sont mieux placés pour vous conseiller et orienter vos choix. Mettez-vous toujours à l’esprit que les pilules de perte de poids ou les programmes offerts par les fabricants malintentionnés peuvent nuire gravement à votre santé.

Ne sautez pas sur les nouveaux produits fraîchement commercialisés. Ils n’ont généralement pas encore été testés convenablement et on ne connait rien encore sur leurs potentiels effets secondaires. Des pilules pour maigrir qui ont déjà fait leur preuve, qui ont passé d’innombrables tests et qui accumulent derrière eux un long passé « glorieux », existent. Le Phen375 comme exemple. Ce genre de pilules vous pouvez les utiliser en toute sécurité.

Optez toujours pour des médicaments qui vous fournissent le maximum d’informations dont vous avez besoin, en toute transparence.

Cliquez ici pour consulter notre classement des médicaments pour maigrir les plus sûrs

Un commentaire

  1. Bonjour

    Tout d’abord, je voudrais que les choses soit claires, je ne suis pas ici pour faire de la publicité pour une molécule ou bien pour un laboratoire en particulier

    Je souhaiterais juste que vous ne soyez pas manichéen dans votre raisonnement
    Il est indéniable que de nombreux traitements pour maigrir ou pilule soit disant miracle ne sont en effet que des escroqueries…et rien n’est plus odieux que de faire du profit ou des bénéfices sur la misère gens ou les problèmes personnels de personne en situation de faiblesse

    Il existe cependant des molécules anorexigènes qui remplissent leur rôle de coupe faim (pour expliquer brièvement…) et ce sans être des dérivé amphétaminique

    Je ne ferait pas de promo ici mais je travail dans ce domaine et ai été témoin de retour d’utilisateur assez surprenant (pour des pathologies d’obésité morbide sévère qui mettaient clairement en jeu la durée de vie du patient ou sa qualité de vie)

    Entre la certitude de mourir dans un délai plus ou moins long à cause de l’obésité et certitude de perdre du poids avec une possibilité de développer des problèmes cardiaques auxquels une réponse est possible….

    pour info:

    les molécule anorexigène sont suspectées de provoquer des malformations cardiaques lors de traitements dépassant 6 mois. C’est pourquoi les autorités sanitaires américaines recommandent que les personnes ayant été traitées par ces produits fassent l’objet d’une surveillance cardiologique spécialisée.
    En France, la prescription des médicaments amaigrissants est restreinte depuis 1995 et le fabricant des principaux anorexigènes a décidé d’en cesser la commercialisation à l’échelle mondiale.

    Je vous laisse le soin de décider par vous même
    avant de prendre une décision il est important de connaître les tenants et les aboutissants d’un problème

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*